• COMMUNIQUÉ DE PRESSE DES JEUNES UDC SUISSE

    Jeunes, patriotes et engagés !

    La fête nationale est le moment de commémorer la fondation en 1291 de notre pays par des paysans de la Suisse Centrale, défiant une des grandes puissances européennes de l’époque. C’est également le souvenir du long chemin de la Confédération Helvétique s’agrandissant par étape en accueillant de nouveaux cantons en son sein jusqu’à notre époque moderne. La Suisse est un pays où vivent dans la paix et la cohésion depuis 1844, quatre langues et cultures différentes ainsi que deux religions différentes.

    La Suisse de demain sera elle faite par les jeunes, des jeunes qui s’engagent, comme ceux membres des Jeunes UDC qui rappellent régulièrement que l’on peut être jeune, fière de son pays et pour une Suisse indépendante et forte comme la Suisse crée par nos ancêtres. La fête nationale est l’occasion de remercier de leur engagement bénévole et désintéressé nos membres qui tout au long de l’année s’engage pour leur commune, leur canton et leur pays au niveau politique et associatif.

    A l’image et en reconnaissance de leur engagement, certains jeunes politiciens des Jeunes UDC ont été invité à prononcer un discours, ce soir ou demain, lors des festivités officielles de la fête nationale. Nous souhaitons une bonne préparation, un fructueux discours ainsi qu’un auditoire attentif à ces orateurs.

    Avec le discours un grand moment attendu lors de la partie officielle des festivités est le chant de l’hymne national. Nous tenons à redire notre attachement à l’hymne national actuel, le Cantique Suisse. En effet, l’USS tente depuis quelques années de remplacer l’hymne national actuel par un hymne qui refléterait plus les valeurs actuelles de la Suisse. Cette année l’USS a invité les communes Suisse à remplacer l’hymne actuel par la composition qu’elle a choisie. Comme le soulignait un journal romand, la tentative de » passage par la bande » pour imposer un nouvel hymne plus « actuel » au gout d’une certaine élite intellectuelle et artistique est peu couronnée de succès puisque seulement quelques communes ont suivis leur recommandation. Nous sommes heureux que la très grande majorité des communes de Suisse continuerons à entonner l’hymne officiel actuel, et non la composition choisie pas l’USS seule et qui n’a aucune valeur officielle.

    Nous souhaitons à toutes les citoyennes et tous les citoyens de ce pays une excellente et agréable fête nationale, en famille, dans votre commune ou dans un lieu de vacances. Nous souhaitons également à notre chère Suisse une encore belle et longue vie !